Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail RSS
magnify
formats

Choisir sa ceinture d’Aikido – Guide & Comparatif

Publié le 3 juillet 2015 par Jordy Delage dans Aikido, Comparatifs, Equipements

Choisir sa ceinture d’Aikido

Le guide complet


On choisit souvent sa ceinture d’Aikido par défaut, on prend ce que l’on trouve. Cela va un temps, mais on se rend vite compte que la ceinture que l’on a n’est pas très adaptée. Les ceintures blanches nous lâchent après 1 ou 2 ans de pratique, les ceintures noires sont trop épaisses et nous gênent. Alors comment bien choisir sa ceinture ? Voici la réponse à cette question.

Ceinture Soft (souple) Noire et Blanche - Seido

Ceintures souples (soft) Seido, en noir et en blanc.



Le cas particulier de la ceinture blanche en Aikido

Commençons par le commencement, la ceinture blanche. On utilise en général une ceinture blanche bon marché, parfois même pas surpiquée, donnée par le club ou achetée chez un équipementier sportif. Le problème avec ces ceintures, c’est qu’elles sont conçues pour le Judo ou le Karate, où la ceinture blanche est rarement portée plus de quelques mois.
En Aikido, l’absence de ceinture de couleurs (pour les adultes) signifie que l’on va porter la ceinture blanche pendant 3, 4 ou 5 ans. Plutôt que d’en changer 2 ou 3 fois (ou plus) pour une ceinture inconfortable, peu adaptée, il serait plus judicieux de commencer de suite avec une ceinture de qualité !
Oui mais ! Malheureusement, il y a très peu de ceinture blanche de qualité pour l’Aikido, et 99% des ceintures blanches que l’on trouve sont fabriquées soit en Chine, soit au Pakistan. A ma connaissance, il n’y a que 3 ou 4 marques qui proposent des ceintures blanches fabriquées au Japon, capables de tenir plusieurs années, des marques d’Aikido, parce qu’il n’y a finalement qu’en Aikido que l’on a besoin d’une ceinture blanche de qualité.

Ceinture d'Aikido Haut de Gamme Souple

Ceinture Blanche Soft – Conçue pour l’Aikido !



Il y a bien la question de l’épaisseur qui va se poser, mais ce sera la même question pour les ceintures, je vous invite donc à continuer la lecture pour la réponse à cette question.

 

Le port de la ceinture sous le Hakama

Là encore, c’est une situation plutôt rare. Il n’y a bien que l’Aikido et les arts assimilés qui font porter une ceinture ‘épaisse’, de type Judo, sous le Hakama.
En Iai, on utilisera un Iaiobi (large et fin), en Kendo, pas de ceinture, et dans les Koryu traditionnels, soit on porte un Iaiobi, soit éventuellement on porte une ceinture par dessus le Hakama (oui oui, cela se fait !).

La ceinture de Judo sous le Hakama pose deux problèmes très différents et qui s’expriment différemment selon la morphologie de chacun.

L’épaisseur de la ceinture

Si vous êtes relativement mince, ce qui est assez courant en Aikido, vous allez avoir le problème de la ceinture qui remonte après 5 minutes de cours. La ceinture n’est donc plus serrée, le Hakama n’est plus attaché correctement, et tout part en sucette après 20 ou 30 chutes.
Il n’y a pas vraiment de solution miracle à ce problème. Cependant, une ceinture moins épaisse, épousant mieux la forme des hanches peut aider. Que ce soit une ceinture surpiquée classique (mais souple) et ou une ceinture large d’Iaido.
Le second problème est la douleur que peut causer la ceinture à force de chutes. Deux épaisseurs d’une ceinture rigide, cela peut rapidement faire des bleus sur les hanches. Une ceinture pas trop épaisse se trouve alors être un bon compromis.

Si vous êtes plutôt épais, le problème est beaucoup moins important. La taille étant plus large que les hanches, la ceinture va rester sur les hanches, et elle ne bougera pas.
Cependant, en fonction de la position où vous placez la ceinture, son épaisseur peut être source d’inconfort, et être également la source de bleus assez douloureux.
Le Iai obi, ou une ceinture souple s’avère alors être la solution.

Ceinture Noire Aikido Seido

Comparatif des principaux modèles de ceinture noire d’Aikido Seido

La souplesse de la ceinture

Déterminée par le cœur de coton se trouvant dans la ceinture et par le nombre de ligne de sur-piquage, c’est le second point important dans le choix de la ceinture.
La souplesse de la ceinture va permettre d’obtenir un nœud relativement petit et bien serré, et amortir les chocs lors des chutes. En contrepartie, la ceinture se tiendra moins bien, ce qui a relativement peu d’importance sous le Hakama. Peu d’importance avec tout de même une limite, il ne faut pas que la ceinture soit trop souple, sinon elle ne soutiendra pas correctement le Hakama, et là également, vous allez vous retrouver déshabillé au bout de 20 min.
Encore une fois, en fonction de votre morphologie, la ceinture rigide peut ne pas poser de problème, mais d’une manière générale, il est préférable qu’elle reste relativement souple.

La longueur de la ceinture

La troisième grande question qui se pose concerne la longueur. Lorsque l’on dispose d’une broderie, on aime qu’elle soit visible, ce qui oblige à avoir une ceinture assez longue et ce qui peut gêner lors des chutes.
Il ne faut pas hésiter à porter une ceinture un peu courte, de manière à ce que chaque brun arrive a peu près aux hanches, mais sans les dépasser.
La taille idéale pour cela est généralement calculée de la manière suivante : 2 x tour de taille + env. 80 cm. (Si vous portez une veste très épaisse, il vaut mieux prendre le tour de taille par dessus la veste).

La largeur de la ceinture

Question secondaire, mais pouvant avoir son importance. La largeur de la ceinture va déterminer deux choses, le confort lors des chutes et la taille du nœud de ceinture.
Plus la ceinture est large, plus la surface de contact avec le sol lors de la chute est importante, et moins douloureux sera l’impact.
En revanche, une ceinture large va donner un nœud particulièrement gros, ce qui ne sera d’un pas très esthétique sous le Hakama, et de deux assez inconfortable lorsque l’on subit une immobilisation de type Ikkyo.
La plupart des ceintures de Judo font 4.5 cm de largeur. Les ceintures les moins larges font 3.8 cm et les plus larges 4.7 cm. Il n’y a pas de choix idéal, mais disons qu’en Aikido, la largeur devrait être comprise entre 4 et 4.5 cm.

Le cas spécifique du Iai Obi, la ceinture large.

Généralement d’une largeur de 6 à 8 cm, le Iai Obi a de nombreux avantages. Il maintient les hanches, ce qui permet d’améliorer les sensations et de soutenir le bas du dos, il absorbe bien les chocs, et il permet un bon maintien du Hakama si le Hakama est bien attaché. En revanche, c’est beaucoup moins « classe » qu’une ceinture de Judo, et ce type de ceinture ne se prête pas vraiment à la broderie.
Par ailleurs, grosse difficulté, le Iai Obi suppose d’avoir un Hakama coupé pour. Les Hakama d’Aikido sont coupés de manière à être portés avec une ceinture surpiquée classique. C’est à dire avec les sangles avant et arrière à peu près à la même hauteur. Avec un obi large, il faut que le dosseret arrière arrive au dessus de la ceinture, et il faut donc que l’arrière soit un peu plus long (de 3 à 4 cm environ) – ou, dit différemment, que la sangle avant arrive plus bas, juste en dessous du dosseret, lorsque le Hakama est plié -.
Malheureusement, ce type de Hakama d’Aikido n’existe pas en tant que tel, et il est nécessaire de faire du sur mesure (ce que nous proposons sur demande, même sur les Hakama classique (sauf le modèle Keiko, non modifiable), et cette option n’engage aucun frais supplémentaire).

Ceinture large type Iaido, conçue pour l'Aikido

Ceinture large type Iaido, conçue pour l’Aikido


En clair que recommandons nous ?

D’une manière générale, une ceinture relativement souple, et pas trop épaisse. Nous avons pour cela conçu deux modèles disponibles en noir et en blanc, ainsi qu’une ceinture large de type Iaido, également disponible en noir et en blanc.

Ces deux modèles sont les plus adaptés à l’Aikido, de notre point de vue. Cependant nous savons que les pratiquants occidentaux sont habitués aux ceintures de type Judo relativement épaisses. Nous proposons donc également un modèle « Slim renforcé », qui reste relativement fin, mais plus rigide avec ses 3 lignes de coutures supplémentaires, et un modèle « Satiné », qui lui, est proche d’une ceinture de Judo classique.



Et si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou à nous contacter par email !


 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn

3 réponses

  1. pierre allepaerts

    Dans mon école nous portons le iaiobi sous le hakama et c’est très pratique

  2. Rougny

    Bonjour merci pour ces informations.
    J’aimerais savoir si le modèle satiné ne se détache pas trop facilement. Parfois je pratique sans le Hacama. J’aimerais que ça tienne toute la séance. Merci.

  3. Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Le modèle satiné en coton à l’avantage du coton tout en ayant un aspect satiné. Il ne glisse donc pas autant que le satin ou la soie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© www.budoexport.com - tout droits réservés BudoExport LLC.