Facebook Twitter Gplus YouTube E-mail RSS
magnify
formats

Fin de partenariat avec Iwata

Publié le 5 février 2013 par Jordy Delage dans Aikido, Equipements, Fabricants (marques)

Fin de notre collaboration avec Iwata

Evolution du catalogue Aikido


Nous abordons aujourd’hui un sujet difficile, un sujet qui nous peine, la fin de notre collaboration avec Iwata.
BudoExport est géré par l’entreprise japonaise Seido Co., Ltd. Seido est spécialisé dans les équipements d’aikido, judo, karate, kendo et Iaido. Suite à l’ouverture d’un site japonais spécialement destiné aux pratiquants d’Aikido, Iwata a décidé de mettre un terme à notre collaboration. Le catalogue Aikido chez BudoExport sera donc limité dorénavant aux produits Seido, Tozando et KuSakura.



Pourquoi ce partenariat avec Iwata se termine t-il ?

Soyons franc, Seido se place comme concurrent direct sur le marché japonais, et il est compréhensible que cela pose problème à certains de nos fournisseurs.
Notre point de vue est un peu différent et se calque sur la façon de travailler des principaux acteurs de la fabrication de matériel d’arts martiaux comme KuSakura ou Mitsuboshi. Cette logique est comparable à ce qui se fait dans la grande distribution. Il est fréquent de voir une grande surface distribuer ses propres produits, sous sa propre marque, au coté de produits d’autres marques. C’est dans cette esprit là que nous travaillons chez BudoExport, pour proposer le maximum de produits, le maximum de marques, le maximum de choix à nos clients.
Si cela fonctionne parfaitement avec Mitsuboshi ou KuSakura qui sont des géants du secteur, c’est beaucoup plus difficile avec Iwata.

Iwata est une petite entreprise qui, malgré son important volume de vente, est gérée de manière très traditionnelle et n’a pas vraiment évolué depuis des décennies. Les us et coutumes en terme de vente ne leur sont pas familiers, et cette décision d’arrêt de collaboration est donc due à une différence d’approche commerciale.

C’est une décision que nous comprenons et que nous respectons. Nous sommes d’ailleurs restés en excellents termes avec Iwata et leur avons assuré de notre collaboration dans l’avenir si nécessaire.


Quid des autres fabricants ? Des autres arts martiaux ?

Pour le moment, tout se passe bien et sommes en bons termes avec tous les fournisseurs ayant une véritable structure destinée à la revente. Que ce soit KuSakura, Mitsuboshi, Minosaka, ou encore Tokaido ou Tokyodo pour le Karate, tout va pour le mieux !


Qu’est-ce que Seido ?

Comme vous le savez maintenant, Seido est l’entreprise mère qui gère BudoExport. Entreprise japonaise sous un statut équivalent à la société anonyme et au capital de 3M de yen (environ 25,000€), Seido est spécialisée dans la fabrication de Dogi, Hakama et Obi (ceinture) pour la pratique de l’Aikido, du Judo, du Karate, du Kendo et de l’Iaido. Pour compléter son catalogue, Seido propose, au Japon, des accessoires provenant de divers ateliers/fournisseurs, notamment pour les armes en bois, les Iaïto et les accessoires. Fort de ces partenariat avec de nombreuses entreprises japonaises, Seido dirige BudoExport non pas comme une succursale de Seido, mais comme un service à part entière d’export de matériel de toutes catégories, que ce soit pour le Judo, l’Aikido, le Karate, … et que ce soit la marque Seido ou KuSakura, Mitsuboshi, et bien d’autres encore.
Si Seido ne vend que son propre matériel est les accessoires afférent sur le territoire japonais, les enseignes BudoExport (France et Espagne) sont des sites de vente multi-marque et le resteront.


Petite mise au point par rapport à diverses informations circulant sur internet:
Seido dispose du logo Aikikai, une reconnaissance officielle de la fondation du même nom. Certaines informations infondées circulent ces derniers temps et, s’il n’est pas dans notre intention de les contrer, ni même de les commenter, une petite mise au point concernant Seido, mais surtout la fondation Aikikai semble nécessaire.

Le logo Aikikai apposé sur les équipements est une reconnaissance officielle de la fondation Aikikai, dont le siège est l’Aikido Hombu Dojo (dojo central) situé à Tokyo. Cette reconnaissance ne se base sur aucun critère fixe mais sur l’appréciation subjective du matériel d’une part par le Doshu, dirigeant de la fondation, d’autre part par le collège technique du Hombu dojo, ainsi que dans une moindre mesure par l’avis de tous les enseignants du Hombu dojo, titulaire ou non.
Le logo « officiel », ou « Kônin mark » en japonais, n’est pas une licence. Il n’est rien demandé en contre-partie, ce logo est attribué à titre gracieux (gratuit – si ce n’est le coût de fabrication du logo lui même qui nous revient bien entendu). Il n’y a donc aucune motivation financière derrière l’attribution de ce logo.
Si Seido dispose de cette confiance, c’est en raison de la qualité des équipements bien entendu, mais aussi et surtout parce que toute l’équipe Seido est composée de pratiquant d’Aikido, tous élèves du hombu dojo.


Qu’allez-vous faire maintenant ?

Modifier un peu notre positionnement dans un premier temps. Puis voir si nous pouvons vous proposer des marques pour l’Aikido autres que Seido, Tozando et KuSakura !

Dans le même temps, vous pourrez remarquer très prochainement un petit changement de design sur les sites BudoExport. La mention Seido a été ajoutée au logo du site, et une petite section contenant les liens de tous les sites du groupe a été ajoutée à la colonne de gauche.


Nous regrettons la situation actuelle, bien entendu, non pas d’un point de vue commercial, car les équipements Seido remplacent sans honte les équipements Iwata sur notre site, mais du point de vue de nos clients fidèles de la marque Iwata et qui trouvaient ces équipements un peu moins cher qu’en France sur notre site.
C’est donc avec émotion et sincérité que nous vous présentons nos plus sincères regrêts et excuses pour la situation actuelle.


Rassurez-vous, BudoExport fonctionne toujours selon le même principe, selon la même politique que lors de sa création. Nous travaillerons toujours à vous proposer le plus de choix possible pour l’Aikido, le Judo, le Karate, l’Iaido, le Kendo, mais aussi autant que possible pour les arts plus discrets comme le Jukendo, le Kyudo ou le Naginatajutsu.

Si vous avez des questions, vous pouvez commenter cet article, le staff passera vous répondre rapidement !




 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© www.budoexport.com - tout droits réservés BudoExport LLC.